Point de vue

228 article(s)
 
            

11/04/2016 - Un drôle de cadeau ...

11/04/2016 - Un drôle de cadeau ...



François Hollande et Manuel Valls distribuent des pseudo-cadeaux aux jeunes pour acheter leur calme. Agir ainsi, c'est méconnaître la jeunesse et ses vraies préoccupations. Ces derniers aspirent à une réforme claire et constante favorisant l'emploi.

Ils demandent une visibilité et une lisibilité politiques pour leur avenir. Ils souhaitent rester en France et ne cherchent pas désespérément à s'expatrier pour gagner leur vie et construire des projets professionnels ailleurs.

Les jeunes ne veulent pas des assistants sociaux, mais des vrais politiques qui ne zigzaguent pas et qui vont droit au but.
Lire la suite




02/04/2016 - Laissons les créateurs de richesse créer les emplois





Mon message est clair et sans équivoque : laissons les créateurs de richesse créer les emplois.

Nos TPE et PME sont les poumons de nos territoires, alors encourageons l'entrepreneuriat.

Voici un extrait de mon interview pour France 3.
Lire la suite



27/03/2016 - Joyeuses Pâques !

27/03/2016 - Joyeuses Pâques !



Aujourd'hui est un jour très symbolique pour les croyants. Joyeuses Pâques à vous tous !

J'ai également une pensée émue pour tous les chrétiens persécutés dans le monde qui ne peuvent pas pratiquer leur foi en toute liberté.
Lire la suite



25/03/2016 - Lutte contre la radicalisation en prison

25/03/2016 - Lutte contre la radicalisation en prison



J'ai saisi le ministre de la Justice en lui demandant une action concrète et radicale, le moins que l'on puisse dire pour les radicalisés.
Lire la suite



22/03/2016 - Attentats à Bruxelles

22/03/2016 - Attentats à Bruxelles



Toute ma solidarité avec le peuple belge.

Aujourd'hui, certains essayent encore d'assassiner la démocratie, la liberté, l'humanité. Mais la barbarie et l'ignominie n'en sortiront pas victorieuses !

Nous menons un même combat, soyons unis et déterminés face au terrorisme.
Lire la suite



13/03/2016 - Profanation à Rive-de-Gier

13/03/2016 - Profanation à Rive-de-Gier



Monument aux morts profané au nom de « Daesh » à Rive-de-Gier : insulter la République, nos anciens combattants et les victimes d'attentats, est intolérable.

J'espère que ces auteurs seront rapidement retrouvés et fermement condamnés.

Nous n'acceptons pas le déshonneur et la lâcheté exprimés à travers ces comportements indignes.
Lire la suite



08/03/2016 - Journée internationale pour les droits des femmes

08/03/2016 - Journée internationale pour les droits des femmes



Aujourd'hui, des centaines de milliers de femmes dans le monde sont torturées, privées de leurs droits, prises pour cible ou réduites à l'amusement du guerrier.

Nos pensées et nos soutiens ne devraient pas se limiter à une compassion isolée durant la Journée des droits des femmes. C'est un combat de valeurs qui devrait être porté par la France au quotidien.

Cela nous changerait d'une Légion d'honneur décernée par le Président Hollande à un prince qui règne en maître sur son pays.
Lire la suite



07/03/2016 - Et les droits de l'Homme Monsieur le Président ?

07/03/2016 - Et les droits de l'Homme Monsieur le Président ?



Je n'ai même pas envie de faire un commentaire sur la légion d'honneur décernée par François Hollande au Prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed Ben Nayef.

Cependant, il y aurait tant de choses à dire ...

Non, je veux tout simplement avoir une pensée émue pour toutes les personnes de ma circonscription qui méritaient de l'avoir. Elles, elles peuvent attendre, mais apparemment pas le Prince saoudien.
Lire la suite



19/02/2016 - Préservons notre agriculture !

19/02/2016 - Préservons notre agriculture !



Il est grand temps de décréter l'état d'urgence pour l'agriculture. Cette semaine a été marquée par les manifestations des agriculteurs notamment à Rennes. Dernièrement, un jeune de 39 ans s'est suicidé dans son exploitation à Trébry. Cette situation est intenable.

L'annonce d'une baisse des charges et la décision d'une « année blanche sociale » ne sont pas suffisantes. Il faut aller plus loin. Les normes sont excessives, les bénéfices trop faibles et les relations grandes surfaces/intermédiaires demeurent de plus en plus problématiques.

La France est une grande puissance agricole, notre voix doit peser sur la scène européenne. Il est donc impératif de revoir en profondeur la Politique Agricole Commune (PAC) et de simplifier les normes. Préservons notre agriculture !
Lire la suite




17/02/2016 - Lettre ouverte à Monsieur le premier ministre



Comme François Hollande a déclaré au Bourget pendant la campagne électorale « mon véritable adversaire, c’est la finance », il ne faut pas s’étonner que 4 ans après, toute notre économie soit à genoux.

Car comment créer de l’emploi, sans entreprise et comment développer des entreprises sans finance ? En réalité, ce gouvernement n’a pas de cap en la matière et navigue à vue.

Après avoir asphyxié les entreprises par une hausse de charges de plus de 25 milliards d'euros depuis 2012, vous avez créé une machine à gaz qu’est le CICE. Il est une créance fiscale sur les salaires extrêmement complexe à mettre en place. Trop compliqué, trop limité et trop bureaucratique, cette mesure ne marche pas.

Vos méthodes ne sont pas les bonnes. Aujourd’hui, sur les 50 branches professionnelles les plus importantes, seules 16 ont signé un accord dans le cadre du CICE.

Chacun s’accorde à dire que ce que vous avez présenté comme la mesure économique phare du quinquennat a fait pschitt ! De la CGT qui dit que « ce pacte est un échec » au Medef qui regrette vos récentes déclarations sur la non pérennité du dispositif. Alors comme à votre habitude quand ça ne passe pas, au lieu de vous interroger, vous durcissez le ton. Vous vous raidissez en menaçant les récalcitrants. Non Monsieur le premier ministre, on ne dirige pas un pays de manière autoritaire, en changeant tout le temps les règles, mais en améliorant les conditions de création de richesses, en baissant les charges des entreprises et des particuliers.

J’ai envie de dire, Monsieur le premier ministre, nos PME PMI, n’en peuvent plus de vos charges ! Et pour financer quoi finalement ? Un pays qui crée de moins en moins de richesse et assiste de plus en plus est voué à quoi ?

Il est temps de libérer les énergies, d’encourager la création de valeur ajoutée en baissant les charges des entreprises et des particuliers.

Respectueusement,

Elie ABOUD
Lire la suite




16/02/2016 - Faisons confiance aux entreprises - Mon interview sur LCP





Le Premier ministre ne peut pas un jour déclarer aux entrepreneurs « j'aime l'entreprise », puis ensuite leur tourner le dos.

J'invite le gouvernement à faire confiance à nos créateurs d'emplois. Ces derniers ont besoin de stabilité et de visibilité, et non d'effets d'annonce.

Menacer les chefs d'entreprise en conditionnant les aides liées au pacte de responsabilité est une erreur majeure. Jusqu'où faut-il aller pour faire plaisir à la gauche de la gauche ?
Lire la suite



12/02/2016 - Et encore un drôle de remaniement ...

12/02/2016 - Et encore un drôle de remaniement ...



Qui a parlé d'un remaniement ministériel ?

Ce coup monté est avant tout un marchandage purement électoraliste afin de faire plaisir à la gauche pour 2017. Le retour de Jean-Marc Ayrault et des écologistes est une farce tragique pour notre pays. Décidément, l'incohérence est le fil rouge de ce gouvernement.

Et quant aux annonces de François Hollande hier soir, quel message le Président de la République envoie-t-il lorsqu'il décide de s'incliner devant les fameux « zadistes » anti-système, opposés à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en organisant un référendum local ? Où est l'autorité de l’État ?
Lire la suite



05/02/2016 - Saccage de l'autoroute A1

05/02/2016 - Saccage de l'autoroute A1



Suite au saccage de l'autoroute A1 l'été dernier, 10 personnes viennent d'être condamnées à de la prison ferme.

Je suis pleinement satisfait de cette décision de justice. La République doit être intransigeante et implacable. Elle ne doit ni céder au chantage des délinquants ni s'incliner devant ceux qui veulent troubler l'ordre public.

Les violences, les brasiers, les perturbations, les dégradations, n'appartiennent pas au langage démocratique... au langage de la France.
Lire la suite



27/01/2016 - Démission de Christiane Taubira

27/01/2016 - Démission de Christiane Taubira



Voilà une histoire qui a trop duré. Une histoire qui a laissé des traces négatives pour la Justice, la France et les Français.

La culture permanente de l'excuse et le refus volontaire de chanter la Marseillaise : vous sortez, Madame Taubira, par la petite porte.

Quel soulagement !
Lire la suite




26/01/2016 - Tribune Libre



Tribune libre - Grégoire ANNET.

"Aujourd’hui, mardi 26 janvier 2016, des milliers de fonctionnaires se sont retrouvés dans la rue pour défendre leurs droits, leur pouvoir d’achat, mais aussi et surtout pour défendre une conception du service public, de leur métier, leur attachement aux valeurs essentielles de notre société, de notre République.

Et je pense particulièrement aux enseignants du primaire et secondaire qui luttent depuis des mois pour démontrer l’absurde réforme des collèges qui n’a aucun sens.

Je sais combien certains d’entre eux essayent d’infléchir les choix idéologiques de la Ministre de l’Education nationale qui, après avoir voulu imposer sa théorie du genre, essaye de faire disparaître l’enseignement du Grec et du Latin, de remettre en question les sections européennes - comme au collège de Cazouls-lès-Béziers, et les programmes d’Histoire-Géographie.

Je parle évidemment de la France de Clovis, la France de Charlemagne, la France des Capétiens, de Philippe le Bel ou François Ier, mais aussi la France de Jeanne d’Arc, la France de la Renaissance, celle des philosophes du siècle des Lumières, celle de Voltaire, celle de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, de Victor Hugo, celle de Jean Moulin. Oui la France humaniste, la France résistante…

En effet, le cadre national est abordé à travers l'étude obligatoire des périodes les plus sombres de notre passé (esclavage, colonisation, déportation…) , à contrario l'Humanisme et les Lumières deviennent facultatifs. [...]

Aimer la France c’est avant tout aimer être au service des citoyens et je tiens à soutenir particulièrement, en ce jour de revendications des fonctionnaires, celles et ceux qui au quotidien sont là pour assurer notre sécurité , notre santé, l’éducation de nos enfants, celles et ceux qui sont au service de tous les français."
Lire la suite




14/01/2015 - Point de vue sur le bannisement



La pluralité est une véritable richesse en démocratie. Voici la pensée de Pascal Arvieu sur la question du bannissement.



« Les enfants de la France, quoi qu'ils aient pu faire, même la plus grande des atrocités, restent les enfants de la France.

Les déchoir de la nationalité française, même si cela coule de sens, ne changera rien vis-à-vis de leurs motivations et des réseaux qui les font naître, les équipent et les propulsent sur le devant de la scène.

Quel peut être l'impact de la perte de nationalité pour des êtres (in)humains qui aiment la mort plus que nous aimons la vie ?

Alors m'est venue l'idée de les combattre sur ce qu'ils ont de plus cher : devenir des martyres, des symboles.

Le vecteur numéro un de cette reconnaissance : les médias, quels qu'ils soient, lus ou écoutés.

Par conséquent, il faut couper ce canal de propagande involontaire.

Et je propose de remettre au goût du jour un concept : LE BANNISSMEMENT.

Le Larousse nous dit :

« - Action de bannir quelqu'un, le condamner à quitter son pays ; le fait d'être banni.

- Peine criminelle, politique et infamante, d'une durée de 5 à 10 ans, qui consistait dans l'interdiction pour un Français de résider en France. (Le bannissement, contraire à la Convention européenne des droits de l'homme, a été supprimé par le nouveau Code pénal.)

- Action d'écarter ce qui est estimé néfaste. »

Donc, à mon sens, le bannissement consisterait essentiellement à interdire à quiconque (et surtout aux médias), de façon catégorique de prononcer, d'écrire et de promouvoir, le nom, le prénom, le patronyme du banni.

Le banni ne pourrait être évoqué que par un numéro matricule (le numéro de la fiche S, par exemple), semblable au numéro d'écrou pour un détenu.

Ainsi, la valeur d'exemple du geste mortifère serait réduite quasi à néant pas l'absence de publicité.

Si l'action du bannissement est effectivement répréhensible par la C.E.D.H., il suffirait de contourner le problème en changeant le terme : l'anonymisation, par exemple.

Voilà, rapidement brossée, une idée qui en vaut une autre.

J'entends ici et là des partisans d'une guerre dure souhaiter le rétablissement de la peine de mort.

Ne nous abaissons pas au rang de ces êtres immondes.

Résistons, combattons, avec les moyens qui sont les nôtres et qui restent dignes de notre société et de notre culture.»

Pascal Arvieu
Lire la suite



22/12/2015 - Où est le chef de guerre contre le terrorisme ?

22/12/2015 - Où est le chef de guerre contre le terrorisme ?



Lors de son discours devant la représentation nationale réunie en Congrès suite aux attentats du 13 novembre, le Président de la République avait annoncé toute une série de mesures afin de lutter contre le terrorisme.

Aujourd’hui, nous apprenons avec regret la mise au placard d'une sanction phare : la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français. L'argument avancé par l'exécutif est le suivant : cette mesure serait «  trop à droite ».

Notre pays ne peut pas se contenter d'une politique-fiction. Ce renoncement est un échec face au terrorisme et une trahison.

L’État doit être ferme contre ceux qui commettent des actes de barbarie et piétinent les valeurs de la République. Les Français ne veulent pas d'une posture présidentielle ni d'effets d'annonce.

Je demande donc au Président de la République de respecter ses engagements et de maintenir la déchéance de nationalité.
Lire la suite




13/12/2015 - Crise syrienne et Daesh : dialoguons avec Bachar el-Assad





Pour régler la crise syrienne et pour neutraliser Daesh, il est indispensable de discuter avec Bachar el-Assad qui est un acteur incontournable dans cette région.

La communauté internationale doit donc parler d'une seule voix si elle veut agir efficacement contre le terrorisme.

C'est en tout cas la position que j'ai défendue dans l'émission Droit De Suite sur LCP. Pour regarder l'intégralité du débat : http://www.lcp.fr/emissions/droit-de-suite/vod/176657-syrie-vers-la-fin-des-assad
Lire la suite



Précédente
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Suivante
Mon parcours

- Conseiller municipal à Béziers depuis 1995

- Député de 2007 à 2012

- Député depuis 2012

- Conseiller communautaire à la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée depuis 2007








Recherche


Contact:

Bureau parlementaire Béziers:

6 avenue du 22 août 1944 -
34500 Béziers
Tel : 04 67 80 06 06
(ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h)


Agrandir le plan

Bureau à l'Assemblée:

126 rue de l'Université -
75355 Paris CEDEX 07 SP
Tel : 01 40 63 96 02

contact@e-aboud.fr

e-aboud.fr© tous droits réservés