Point de vue

228 article(s)
 
            

10/10/2015 - Venue de Nicolas Sarkozy à Béziers (partie 2/3)

10/10/2015 - Venue de Nicolas Sarkozy à Béziers (partie 2/3)



Retour en images sur la venue de Nicolas Sarkozy à Béziers. Au programme :



- Visite de l'entreprise Xurian Environnement avec la Jeune Chambre Economique,

- Grande réunion publique régionale de soutien à Dominique Reynié avec plus de 3 000 personnes présentes.
Lire la suite



10/10/2015 - Venue de Nicolas Sarkozy à Béziers (partie 3/3)

10/10/2015 - Venue de Nicolas Sarkozy à Béziers (partie 3/3)



Retour en images sur la venue de Nicolas Sarkozy à Béziers. Au programme :



- Visite de l'entreprise Xurian Environnement avec la Jeune Chambre Economique,

- Grande réunion publique régionale de soutien à Dominique Reynié avec plus de 3 000 personnes présentes.
Lire la suite



15/11/2015 - Convocation du Congrès à Versailles

15/11/2015 - Convocation du Congrès à Versailles



En tant que Député, je serai présent demain à Versailles pour le Congrès du Parlement. Toutefois, quand la France était menacée, le Général de Gaulle ne s'était pas contenté d'une conférence sur la liberté mais il avait assumé ses responsabilités en prenant des mesures déterminantes pour l'avenir de notre pays.

Aujourd'hui, j'attends de François Hollande non pas une leçon sur la République, ni une posture, mais des actes efficaces pour protéger les Français.
Lire la suite



16/11/2015 - Lutte contre le terrorisme - Congrès du Parlement

16/11/2015 - Lutte contre le terrorisme - Congrès du Parlement



Attaché au respect de nos Institutions, j’ai participé au Congrès du Parlement à Versailles. Trois remarques :

- D’abord, toute la planète nous regardait, les Français également mais aussi les terroristes. Il était donc essentiel de montrer une solidarité sans faille.

- Deuxièmement, nous avions déjà proposé, depuis les attentats de janvier, toutes les mesures concrètes annoncées aujourd’hui par le Président de la République. Or, elles avaient fait l’objet d’un refus systématique de la part de la majorité de gauche (reconduites aux frontières, déchéance de nationalité pour les binationaux, contrôles aux frontières plus strictes, expulsion des étrangers fichés « S », etc.).

- Enfin, au lieu d’évoquer une révision constitutionnelle longue et hasardeuse, j’aurais préféré que François Hollande demande au Gouvernement de travailler par voie d’ordonnances pour une plus grande rapidité.
Lire la suite



02/12/2015 - Jusqu'où allons-nous ?

02/12/2015 - Jusqu'où allons-nous ?



Comme il l’a indiqué dans un meeting du front national en PACA, le Maire de Béziers souhaite retrouver « la France de Charles Martel ».

Drôle de coïncidence lorsque l’on sait que Charles Martel a ravagé, en son temps, la ville de Béziers.

Avec toutes ses sorties populistes, puis aujourd’hui avec la mise en œuvre d’une nouvelle garde de sécurité dans notre ville - « la garde biterroise » -, j’ai bien l’impression que le Maire de Béziers souhaite renouer avec le passé, mais quel passé ? Celui des milices ?

Au nom de quoi peut-il défier l’Etat de droit ? Etre maire, c’est avant tout respecter la République. Personne n’est au-dessus des lois ! Personne n’a le droit de défier l’Etat !

Au lendemain des attentats du 13 novembre, remettre en cause le travail de nos policiers, de nos gendarmes et de la police municipale est inacceptable. Je m’associe donc pleinement aux propos du Préfet de Région.

Et puisque le Maire de Béziers souhaite renouer avec le passé, je veux lui dire que l’Histoire, celle avec un grand H, nous a appris à ne pas jouer avec les bas instincts de l’être humain et la peur de l’autre.

Je suis pour une République forte assurant la sécurité des citoyens avant toute autre considération, car la première des libertés reste la sécurité. Une République forte veut dire : laisser les policiers, les gendarmes et les policiers municipaux travailler en parfaite harmonie et en parfaite collaboration.
Lire la suite




04/07/2016 - Reportage de TF1 sur le centre pénitentiare de Béziers et les trafics de téléphones portables en prison



Le JT de TF1 s'est penché hier soir sur le centre pénitentiaire de Béziers.

Les trafics de téléphones portables en prison constituent une problématique majeure.

J'appelle le Gouvernement à faire cesser cette situation le plus rapidement possible.
Lire la suite




12/10/2016 - Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Béziers



Monsieur le Maire,

Je viens m’adresser à vous avec la sincérité la plus profonde.

J’aime ma ville, notre territoire et ne souhaite entrer dans aucune polémique.

Sur le fond de l’affaire des migrants, je me suis exprimé fermement contre le projet d’une répartition des migrants sur notre territoire. Je lutte contre l’implantation d’un mini-Calais chez nous.

Monsieur le Sous-préfet m'a apporté une réponse claire : il ne s’agit point de personnes souhaitant rejoindre l'Angleterre, mais de demandeurs d'asile politique.

Mais enfin, une chose est de s’y opposer, une autre est de chercher à provoquer l’emballement médiatique.

La brutalité de vos affiches, l’inhumanité qu’elles traduisent, me laissent perplexe sur vos motivations profondes. Si c’est pour, encore une fois, faire parler de vous, c’est réussi !

Si c’est pour lutter contre l’immigration, le résultat est désastreux car la démarche inique, initiée par vous, porte en elle sa condamnation.

Les gens, doués de raison, ne peuvent pas vous suivre. Je ne parle même pas des conséquences catastrophiques sur l’image de Béziers.

Désigner à la vindicte des réfugiés comme venant encercler les Eglises est pour le moins caricatural. Personnellement, je n’affiche pas de croix sur mes affiches, car je la porte dans mon cœur et m’en inspire dans mon action.

Je vous ai toujours exprimé ma divergence sur la brutalité de votre communication et vous m’avez rétorqué, en bon journaliste, que c’était le seul moyen de se faire entendre !

Ma conception de la politique est d’élever le débat, là où vous cherchez des points gagnants en flattant les bas instincts.

Monsieur le Maire, au nom de la chrétienté, faites votre examen de conscience et renoncez à embraser le tissu social, déjà tellement abîmé et en souffrance.

Recevez, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments républicains.



Elie ABOUD

Député de l'Hérault
Lire la suite



Précédente
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12  
Mon parcours

- Conseiller municipal à Béziers depuis 1995

- Député de 2007 à 2012

- Député depuis 2012

- Conseiller communautaire à la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée depuis 2007








Recherche


Contact:

Bureau parlementaire Béziers:

6 avenue du 22 août 1944 -
34500 Béziers
Tel : 04 67 80 06 06
(ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h)


Agrandir le plan

Bureau à l'Assemblée:

126 rue de l'Université -
75355 Paris CEDEX 07 SP
Tel : 01 40 63 96 02

contact@e-aboud.fr

e-aboud.fr© tous droits réservés